Acces au site IFRECOR

Search

Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Document
Fichier
Collection

Recherche avancée (documents seulement)

Flexibilité de la taille et de l’âge à la colonisation des poissons coralliens : variations spatiales et temporelles à Wallis (sud Pacifique Central)

Fichier(s)

Description

Article paru dans la revue Cybium 2006, 30(3), pp. 247-260.
Les larves compétentes de quatre espèces de poissons coralliens, deux espèces à ponte pélagique (Parupeneus barberinus et Acanthurus triostegus) et deux autres à ponte benthique (Abu- defduf sexfasciatus et Dascyllus aruanus), ont été collectées sur deux années à Wallis afin de comparer 1) leur taille et leur âge à la colonisation, 2) la variabilité de ces estimations et 3) leur évolution spatio-temporelle. Les larves ont été collectées sur trois sites séparés d’environ 10 km et durant quatre périodes d’échantillonnage, en septembre et dé- cembre 2002, puis en mars et juin 2003. Les variations de la taille moyenne à la colonisation sont respectivement de 3 mm pour A. sexfasciatus, D. aruanus et A. triostegus et 10 mm pour P. barberinus. Pour les pondeurs benthiques, la colonisation est intervenue après 17 et 19 jours en moyenne – durée de vie larvaire – et principalement centrée dans un intervalle étroit (7 à 9 jours). Pour les pondeurs pélagiques, la colonisation intervient plus tardivement (après 35 et 42 jours en moyenne), dans un large intervalle (13 jours) et avec une plus grande variabilité. Ces estimations sont inférieures à celles d’autres zones du Pacifique mais présentent de plus grandes variabilités. La taille à la colonisation varie significativement entre les sites échantillonnés pour D. aruanus uniquement, et entre les échantillonnages pour A. sexfasciatus. Tandis que l’âge à la colonisation varie significativement entre les sites uniquement pour A. sexfasciatus, et entre les échantillonnages pour D. aruanus. Pour les poissons à ponte pélagique, la variabilité de la taille et de l’âge à la colonisation, au sein d’un site et d’un échantillonnage, a été jusqu’à dix fois plus importante que celle des poissons pondeurs benthiques. Cette flexibilité serait un avantage pour les larves des pondeurs pélagiques qui doivent franchir de plus grandes distances avant de pouvoir s’installer.

Date

Format

pdf

Langue

anglais
français

Couverture géo.

Citer ce document

Juncker Matthieu, Wantiez Laurent, et Ponton Dominique, “Flexibilité de la taille et de l’âge à la colonisation des poissons coralliens : variations spatiales et temporelles à Wallis (sud Pacifique Central),” Documentation Ifrecor, consulté le 26 mai 2022, http://ifrecor-doc.fr/items/show/1300.