Acces au site IFRECOR

Search

Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Document
Fichier
Collection

Recherche avancée (documents seulement)

Niveau de contamination par les pesticides des chaînes trophiques des milieux marins côtiers de la Guadeloupe et recherche de biomarqueurs de génotoxicité

Fichier(s)

Description

Le terme de pesticide provient du mot anglais « pest » qui désigne toute espèce végétale ou animale nuisible aux activités humaines. Les pesticides regroupent un nombre important de molécules, aujourd’hui presque toutes de synthèse, destinées à lutter contre de nombreux groupes d’organismes (algicides, fungicides, nématicides, insecticides, rodonticides...). Ces dénominations sont trompeuses, dans la mesure où ces produits ont en général une action sur l’environnement qui dépasse largement la cible officiellement visée.
L’essentiel des produits importés dans les Antilles françaises le sont dans un but phytosanitaire. Les cultures grosses consommatrices de pesticides sont celles de la banane, du maraîchage et de la canne à sucre. Les produits herbicides sont également très employés pour le désherbage des voies publiques. L’île de la Guadeloupe importe environ 2000 tonnes de pesticides divers par an (Bonan et Prime, 2001). Ces produits sont, pour leur totalité, utilisés dans l’île et une partie, dont l’importance est difficile à évaluer doit gagner les eaux marines côtières.

Date

Format

pdf

Langue

français

Couverture géo.

Citer ce document

Bouchon Claude et Lemoine Soazig, “Niveau de contamination par les pesticides des chaînes trophiques des milieux marins côtiers de la Guadeloupe et recherche de biomarqueurs de génotoxicité,” Documentation Ifrecor, consulté le 5 juillet 2022, http://ifrecor-doc.fr/items/show/1426.